PROJETS

Née dans la clandestinité et l’oppression, la capoeira a toujours été un vecteur d’émancipation pour ceux qui la pratiquaient.
Fidèle à cet esprit vivace depuis le temps de l’esclavage, ENERGIA PURA  s’efforce de maintenir ce lien fort entre pratique sportive et action sociale.

CASE

Notre association s’est donné pour objectif  la fondation d’une académie de capoeira, un centre sportif et culturel des arts afro-brésiliens à Cayenne, dénommé « CASE » : Culture, Arts, Sports, Éducation.

Forte de l’expérience de la fondation d’une première structure de ce genre à Macapa, l’association ENERGIA PURA est en train de créer la première académie de capoeira de Guyane mais aussi d’Europe, en plein cœur de la cité Bonhomme à Cayenne.

Ce lieu permettra aux jeunes de la cité Bonhomme et des quartiers environnants de s’engager dans la vie associative et citoyenne. Indirectement et par l’organisation d’événements en partenariat avec les autres associations locales, c’est tout le tissu de la société de Cayenne qui en bénéficiera. Enfin, compte-tenu des activités de l’association sur l’ensemble du territoire guyanais (cours, stages et événements ponctuels), c’est tous les habitants de Guyane qui pourront profiter des enseignements de cet art.

Ce projet est soutenu par différents acteurs publics et privés (CNES, Ville de Cayenne, CTG) mais a encore besoin du concours de toutes les bonnes volontés pour parvenir à se financer entièrement.

Une campagne de financement participatif a été lancée. Si vous souhaitez contribuer à ce formidable projet, n’hésitez pas!

Macapa/projet Criancas

La capoeira pour socialiser les enfants des rues et les enfants des quartiers défavorisés.

Au Brésil, les enfants des rues fuient la misère et se retrouvent en ville où ils doivent faire de petits boulots et mendier pour survivre dans un milieu d’une grande violence. Ainsi, dans la ville de Macapa, capitale de l’Etat brésilien d’Amapa, situé à l’extrémité nord du Brésil (frontière avec la Guyane française), de nombreux enfants sont abandonnés à eux-mêmes et luttent pour gagner de quoi manger chaque jour.

Les capoeiristes de l’association de capoeira Energia Pura à Macapa n’acceptent pas cette fatalité et ont monté un projet pour aider ces enfants.

Les objectifs

Apporter à ces enfants la possibilité d’un avenir meilleur, loin de la misère.Les enseignements sportif, culturel et musical de la capoeira permettront une réintégration des enfants dans la société. Les enseignements de techniques d’artisanat, de sérigraphie, d’informatique leur apporteront de véritables compétences professionnelles.

Pour cela, des moyens financiers sont nécessaires afin de louer un local, offrir des repas équilibrés aux enfants et disposer du matériel nécessaire aux cours.

Des cours de capoeira sont organisés gratuitement pour les enfants des quartiers défavorisés de Marabaixo. Le centre culturel Energia Pura, créé récemment grâce au soutien financier du groupe Energia Pura en Italie et en Guyane, va permettre de structurer et organiser ce projet.

Nous contacter au sujet du projet Criança : Gato Preto.